Le retour de la bibliothèque de Criminocorpus

Bibliothèque et collections CriminocorpusL’ouverture en septembre 2016 du nouveau site « Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines » avait été l’occasion d’une réorganisation des contenus de l’ancien site portail. Si les expositions avaient conservé leur identité, nous avions supprimé l’expression de « bibliothèque numérique » au profit du mot « collections », qui nous semblait plus adapté à la logique d’un musée. Un an plus tard, nous faisons le constat d’une mauvaise acclimatation de cette dénomination. Le nombre croissant de collections, la difficulté d’identification par les visiteurs des contenus des collections portant le nom de collectionneurs nous a incité à repenser l’organisation des collections, leur agencement et le nommage de la rubrique.

La rubrique « collections » revient donc à son ancienne dénomination de « bibliothèque », plus explicite. La bibliothèque reste organisée en collections mais celles-ci sont désormais regroupées (comme les expositions) en grandes catégories : « faits divers, tribunaux, prisons, bagnes… ». Chaque collection pourra aussi contenir des sous-thèmes permettant de constituer des ensembles de documents. Cette nouvelle fonctionnalité suppose une reprise de l’indexation. Elle sera peu à peu visible sur les collections contenant de nombreux documents.
Enfin, dans le but d’optimiser l’affichage sur mobile et écran 16/9e, les vidéos sont désormais présentées – selon l’écran – sur une double colonne ou une colonne simple affichant d’abord le lecteur vidéo.