Prix Criminocorpus Jean-Claude Vimont

Prix criminocorpus jean-claude vimontLe Prix Criminocorpus – Jean-Claude Vimont, décerné par l’Association Criminocorpus sur l’histoire de la justice, des crimes et des peines, récompense tous les deux ans une recherche sur l’histoire de la Justice dont l’auteur souhaite une valorisation dans le cadre de la plateforme Criminocorpus (Musée, revue). Notre association a travaillé dans l’esprit de Jean-Claude Vimont et c’est ainsi que nous avons décidé d’une modalité de distinction particulière. En effet, le prix ne vise pas à couronner un travail terminé mais plutôt à permettre la valorisation en ligne d’une étude ou d’une recherche de qualité.

La procédure du prix consiste ainsi en deux étapes :
1- Sélection du projet retenu par le jury, sur la base de critères tenant à la fois compte de la valeur du travail réalisé (apport à la connaissance historique, qualité des sources) et de la qualité du projet de valorisation numérique proposé (originalité, faisabilité)
2- Le projet retenu par le jury fait l’objet d’une réalisation avec l’appui du CLAMOR. Le temps de cette réalisation est de deux années civiles, sauf dérogation.
Pour en savoir plus, voir les informations utiles sur le Musée d’histoire de la justice, des crimes et des peines

Les “vrais” Tontons flingueurs (exposition virtuelle)

Les "vrais" Tontons flingueurs“Les Tontons flingueurs” et “Les Barbouzes” font de nos jours référence à des films éponymes bien ancrés dans l’imaginaire collectif. Réalisés par Georges Lautner, scénarisés par Albert Simonin, servis par le verbe imagé de Michel Audiard et les prestations de Lino Ventura, Bernard Blier, Francis Blanche, Charles Millot, ces films donnent à voir une représentation du “milieu” des gangsters de l’après-guerre qui en reprend le vocabulaire, mais pas les manières. Les “vrais” tontons flingueurs s’appelaient Pierre Loutrel dit “Pierrot le Fou”, Jo Attia dit “Jo le Moko” (en référence au film de Duvivier), Abel Danos dit “le Mammouth”, Émile Buisson, René la Canne etc.

Criminocorpus consacre aux “vrais” tontons flingueurs une exposition basée pour l’essentiel sur des documents issus de la collection Philippe Zoummeroff. Tout en revenant sur la complexité d’un moment de l’histoire du “milieu” magnifié par la presse de fait divers, Jean-Claude Vimont retrace des trajectoires individuelles marquées par une violence et des méthodes héritées de la guerre, bien en-deçà de la dérive vers l’imaginaire qui s’opère de manière quasi simultanée à travers l’essor du roman policier puis, un peu plus tard, dans le cinéma de fiction.

Accéder  à l’exposition en ligne

Histoire contemporaine, déviances, justice. Journée d’hommage à Jean-Claude FARCY

Journée d'hommage à Jean-Claude Farcy

Journée organisée conjointement par

l’École doctorale Histoire moderne et contemporaine de Paris IV et Criminocorpus.


DATE : Mardi 21 juin 2011

LIEU : Maison de la recherche, 28 rue Serpente, Paris VIe

M° Odéon, Saint-Michel, Cluny

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

9h30 – Accueil et introduction

Des villages aux prétoires : un parcours, une œuvre, par Jean-Noël Luc, professeur d’histoire, Université Paris IV

Un historien face à la justice, par Marc Renneville, maître de conférences d’histoire, Direction de l’administration pénitentiaire

10h – Conférences

Naissance d’une histoire des prisons, par Michelle Perrot, professeure émérite d’histoire, Université Paris VII.

Histoire de la prison, histoire de la justice : itinéraires croisés, par Jacques-Guy Petit, professeur émérite d’histoire, Université d’Angers

10h 45 – Table ronde 1. Le chercheur et le pédagogue : du papier au numérique

Modérateur : Benoît Garnot, professeur d’histoire, Université de Dijon

Bruno Aubusson de Cavarlay, directeur de recherches, CNRS–CESDIP

Mathias Gardet, maître de conférences de sciences de l’éducation, Université Paris VIII

Pierre Prétou, maître de conférences d’histoire médiévale, Université de La Rochelle

11h 30 : pause


11h 45 – Coup d’œil sur un laboratoire

Quand la sociologie rencontre l’histoire : le CESDIP, par René Lévy, directeur de recherches en sociologie, CNRS –CESDIP

12h -Table ronde 2. Les déviances

Modérateur : Dominique Kalifa, professeur d’histoire, Université Paris I

Guillaume Perissol, doctorant d’histoire, Université Paris IV, sous la co-direction de Jean-Claude Farcy

Ivan Jablonka, maître de conférences d’histoire, Université du Mans et Collège de France

Alain Faure, ingénieur d’études, Université Paris X

14h 15 – La parole aux jeunes chercheurs

Police et justice face aux délinquants juvéniles de la Seine durant la crise des années 1930, par Olivier Golliard, doctorant d’histoire à l’Université Paris IV, sous la co-direction de Jean-Claude Farcy

14h 30 – Table ronde 3. Force publique et police judiciaire

Modérateur : Roselyne Letteron, professeur de droit, Université Paris IV

Quentin Deluermoz, maître de conférences d’histoire, Université Paris XIII

Arnaud-Dominique Houte, maître de conférences d’histoire, Université Paris IV

Laurent Lopez, doctorant d’histoire, Université Paris IV

Laurence Montel, postdoctorante au Centre d’histoire du droit et de la justice, Université catholique de Louvain.

15h 15 – La parole aux jeunes chercheurs

L’éducation spécialisée en Seine-Maritime depuis 1945, par Sophie Victorien, chargée de recherche post-doctorale (ANR Sciencepeine, GRHis, université de Rouen), secrétaire de rédaction de Criminocorpus

15h30 – Table ronde 4. La justice pénale et ses pratiques

Modérateur : Xavier Rousseaux, maître de Recherches FRS-FNRS, professeur d’histoire à l’Université catholique de Louvain

Florence Renucci, chargée de recherche, CNRS-Centre d’histoire judiciaire, Lille

Jean-Jacques Yvorel, chargé de cours et de recherches, EN-PJJ

Jean-Claude Vimont, maître de conférences d’histoire, Université de Rouen

16h15 : pause

16h 30 – La parole aux jeunes chercheurs

La relégation des récidivistes en Guyane française, par Jean-Lucien Sanchez, docteur en Histoire (EHESS), affilié à l’IRIS, EHESS/CNRS/Inserm/Université de Paris XIII, éditeur de Criminocorpus

16h 45 – Table ronde 5. Le personnel de l’institution judiciaire

Modérateur : Jean-Jacques Clère, professeur d’histoire du droit, Université de Dijon-Centre Georges Chevrier

Alain Bancaud, chargé de recherches, CNRS-Institut d’histoire du temps présent

Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire, Université de Poitiers

Catherine Fillon, maître de conférences d’histoire du droit, Université Lyon III

Sandra Gérard-Loiseau, ingénieure d’études, CNRS-Centre d’histoire judiciaire, Lille.

17h 30 – En guise de conclusion

Les archives judiciaires entre archivistes et historiens, par Juliette Nunez, chef du département des Archives, de la documentation et du patrimoine, ministère de la Justice et des Libertés

Souffrance et exécution des peines. Séminaire 16 mars 2011 (Rouen)

Sciences, savoirs et politiques de l'exécution des peines Séminaire ANR/Master/BQE « Justice, sciences, crimes et peines au XXe siècle »

Université de Rouen. Mont Saint-Aignan.

Bâtiment Robespierre, salle F 311

Séance du mercredi 16 mars 2011

14h30-17h30

Souffrance et exécution des peines

séance animée par Marc RENNEVILLE et Jean-Claude VIMONT

avec :

* Maxime BOUCHER, docteur en Histoire contemporain : “Les formes de souffrance dans les prisons en France de 1960 aux années 80”

* Jean-Claude VIMONT : “Le mal être du récidiviste 1945-1970”

Criminocorpus aux Rendez-vous de l’Histoire à Blois, les 16 et 17 octobre

Criminocorpus

Les Rendez-vous de l’Histoire à Blois ont cette année pour thème “Faire Justice”. C’était donc l’année ou jamais pour présenter les ressources en ligne proposées par Criminocorpus (site portail, site revue, site d’actualité et de la recherche et, pour l’occasion, la présentation en avant-première d’un nouveau venu…)

Une bonne partie de l’équipe de Criminocorpus sera à l’espace multimédia du Salon du livre samedi 16 octobre de 12h45 à 13h45 pour une présentation du site et… un cocktail offert par nos collègues du CLEO (Centre pour l’édition électronique ouverte).

Vous pourrez vous procurer notre flyer et notre marque-page pendant toute la durée du salon du livre au stand du Centre d’histoire de Sciences-Po (stand n° 82 bis).

Enfin, Criminocorpus animera une table-ronde sur les peurs judiciaires, dimanche 17 octobre de 14 à 15h30 dans l’Amphi 2 de l’antenne universitaire

Au plaisir de vous y rencontrer !