La folie meurtrière à l’écran

frankenstein_1931_2Frankenstein
(de J. Whale, 1931)

« Le crime est omniprésent dans les fictions cinématographiques produites depuis un siècle. Il traverse tous les genres, du peplum au thriller, du western au film catastrophe, du film de gangster au fantastique, du drame psychologique à la science-fiction…
La figure du fou criminel y tient une place de plus en plus prépondérante, si l’on en juge par les succès des films comme Shining (1980) et Basic Instinct (1992). Le phénomène se concentre depuis peu sur les tueurs en série, avec les titres qui ont trouvé un large public dans la dernière décennie du XXe siècle, du Silence des agneaux (1990) à Hannibal (2001) en passant par Tueurs-nés (1994), Seven (1995), Ugly (1997). Les réalisateurs français s’essaient au thème dans des productions de cinéma (Six-pack en 1999, Scènes de crime et Les Rivières pourpres en 2000) et des séries policières télévisées.
Ce tir groupé ferait presque oublier que le thème n’est pas neuf, puisqu’il est possible de dénombrer près de 900 films et téléfilms sur le sujet depuis les années vingt (S. Bourgoin). L’excellent rapport commercial du crime à l’écran avait déjà donné de nombreux signes avant-coureurs. Les années quatre-vingt ont été marquées par la suite de quatre Halloween et de sept Vendredi 13. La mini-série télévisée de Jack l’Eventreur (1988) a été suivie dès sa première diffusion en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis par plus de 64 millions de spectateurs et l’acteur Michael Caine y a trouvé son rôle le plus populaire.

Alfred Hitchcock a produit Psychose avec des moyens réduits (800 000 dollars) et les droits d’exploitation ont rapporté plus de 15 millions de dollars. Ce film a été son plus grand succès commercial et il fait sortir le « psychokiller » des séries B auquel il restait alors confiné. C’est aussi Frenzy (1972), une autre histoire de criminel psychopathe, qui permettra au maître du suspens de renouer avec le succès.

Quelques autres titres ont connu un large succès à leur sortie, de M le maudit de Fritz Lang (1931) – premier film réaliste sur un tueur en série – au désormais moins connu Hangover Square, de John Brahm (1945).
Le seul échec retentissant en ce domaine est le Monsieur Verdoux de Charles Chaplin (1946) mais il tient moins au thème même qu’à son traitement, puisque Chaplin y abandonne le personnage de Charlot pour jouer un Landru ambigu. Le contre-emploi de l’acteur vedette, l’humour macabre et la critique sociale présente dans le scénario sont certainement les causes de l’incompréhension du public.

Il est certes bien des films où l’on tue en série sans que la pathologie s’en mêle. Dans ces cas, la mort est administrée au nom d’une bonne cause, pour la patrie (film de guerre), pour préserver son honneur ou (se) faire justice (western). Dans ces films souvent manichéens, le comportement pathologique ne peut-être que chez l’ennemi qui, seul, pratique la torture. Il est toutefois impossible d’ériger ici des règles absolues. Si le western américain a produit peu de cow-boys « malades » de la gâchette, les réalisateurs italiens n’ont pas hésité à peindre une galerie de portraits beaucoup plus équivoque. Klaus Kinski est ainsi dans Le grand silence (1968) de Sergio Corbucci un chasseur de prime amoral qui tue sans état d’âme. On l’appelle « Loco » (le fou)… »
Extrait de M. Renneville, Crime et folie. Deux siècles d’enquêtes médicales et judiciaires, Paris, Fayard, chap. 14 « La folie meurtrière à l’écran ».

Voir la présentation du livre sur ce site

frankenstein_1931

Filmographie sélective

1912, Quo Vadis ?, It., Enrico Guazzoni.
1913, L’étudiant de Prague (Der Student von Prag), All., Stellan Rye.
1919, Le cabinet du docteur Caligari (Das Kabinett des Dr Caligari), All., Robert Wiene.
1919, Dr. Jekyll et Mister Hyde, USA, Sheldon Lewis
1920, idem, USA, John S. Robertson ; Der Januskopf, All, Friedrich Wilhelm Murnau.
1920, The Penalty, USA, Wallace Worsley.
1922, Le docteur Mabuse (1. Dr Mabuse, der Spieler – 2. Inferno), All., Fritz Lang.
1922, Nosferatu le vampire (Nosferatu, Eine Symphonie des Grauens), F.W. Murnau.
1923, Raskolnikov, All, Robert Wiene.
1923, Les rapaces (Greed), USA, Erich von Stroheim.
1924, Le cabinet des figures de cire (Das Wachsfiguren Kabinett), All. Paul Leni.
1925, Les mystères d’une âme (Geheimnisse einer Seel), All., Georg Wilhelm Pabst.
1926, L’étudiant de Prague (Der Student von Prag), All., Henrik Galeen.
1926, Les cheveux d’or (The Lodger), G.-B., Alfred Hitchcock.
1928, L’homme qui rit, (The Man who Laughs), USA, P. Leni.
1929, Loulou (Die Büchse der Pandora), All., G. W. Pabst.
1930, Petit Cesar (Little Ceasar), USA, Mervyn Le Roy.
1931, L’ennemi public (The Public ennemy), USA, William Wellman.
1931, M le Maudit, All., Fritz Lang.
1931, Frankenstein, USA, James Whale.
1931, Docteur X (Dr X), USA, Michael Curtiz.
1932, Scarface (Scarface : The shame of a Nation), USA, Howard Hawks.
1932, La chasse du comte Zaroff (The most dangerous game), USA, Ernest B. Schoedsack et Irving Pichel.
1932, Docteur Jekyll and Mister Hyde, USA, Rouben Mamoulian.
1933, Le testament du docteur Mabuse (Das Testament des Dr. Mabuse), All., F. Lang.
1933, L’homme invisible (The Invisible Man), USA, J. Whale.
1933, Masques de cire (Mystery of the Wax Museum), USA, M. Curtiz
1934 Obsession, Fr., Maurice Tourneur.
1934, Le chat noir (The Black Cat), USA, Edgar G. Ulmer.
1935, Crime et châtiment, Fr. Pierre Chenal.
1935, Le corbeau (the Raven), USA, Louis Friedlander.
1935, Le monstre de Londres (The Werewolf of London), USA, Stuart Walker.
1937, La force des ténèbres (Night must fall), USA, Richard Thorpe.
1937, Jeune et innocent (Young and Innocent), G.-B., A. Hitchcock.
1938, La bête humaine, Fr., Jean Renoir.
1939, L’étrange rêve (Blind Alley), USA, Charles Vidor.
1941, Docteur Jekyll et Mister Hyde, USA, V. Fleming
1942, La féline (Cat people), USA, Jacques Tourneur.
1943, L’ombre d’un doute (Shadow of a Doubt), USA, A. Hitchcock.
1943, Le corbeau, Fr., H.-G. Clouzot.
1944, Hantise (Gaslight), USA, George Cukor.
1944, Barbe-bleue (Bluebeard), USA, Edgar G. Ulmer.
1944, Jack l’éventreur(The Lodger), USA, John Brahm.
1945, Au cœur de la nuit (Dead of night), G.-B., Alberto Calvandi, Robert Hamer, Basil Dearden, Charles Crichton.
1945, Le récupérateur de cadavres (The Body Snatcher), USA, R. Wise.
1945, La maison du docteur Edwardes (Spellbound), USA, A. Hitchcock.
1945, Hangover Square, USA, John Brahm.
1945, Péché mortel (Leave her to Heaven), USA, J. Stahl.
1946, Monsieur Verdoux, USA, Charles Chaplin.
1946, La double énigme (The Dark Mirror), USA, Robert Siodmak.
1946, The Brute Man, USA, Jean Yarbrough.
1946, La bête aux cinq doigts (The Beast with five fingers), USA, Robert Florey.
1948, La corde (The rope), USA, Alfred Hitchcock.
1948, La fin d’un tueur (The Dark Past), USA, Rudolf Mate.
1949, C-Man, USA, Joseph Lerner.
1949, L’enfer est à lui (White Heat), USA, Raoul Walsh.
1949, House by the River, USA, F. Lang.
1951, L’auberge rouge, Fr., Claude Autant-Lara.
1951, L’inconnu du Nord-Express (Strangers on a Train), USA, A. Hitchcock.
1951, M le Maudit, USA, Joseph Losey.
1951, Quo Vadis ?, USA, Mervyn LeRoy
1952, Un si doux visage (Angel Face), USA, Otto Preminger.
1952, L’homme à l’affût (The Sniper), USA, Edward Dmytryk.
1953, L’homme au masque de cire (House of Wax), USA, André de Toth.
1954, Man in the Attic, USA, Ugo Fregonese.
1955, La nuit du chasseur (Night of the Hunter), USA, Charles Laughton.
1955, La vie criminelle d’Archibald de la Cruz (Ensayo de un crimen), Mex., Luis Bunuel.
1956, La mauvaise graine (The Bad Seed), USA, Mervyn Le Roy.
1956, Voici le temps des assassins, Fr., Julien Duvivier.
1956, Derrière le miroir (Bigger than Life), USA, Nicholas Ray.
1957, Les SS frappent la nuit (Nachts, wenn der Teufel kan), RFA, R. Siodmak.
1958, Maigret tend un piège, Fr., Jean Delannoy.
1958, Les sentiers de la gloire (Paths of Glory), USA, S. Kubrick.
1959, Crime au musée des horreurs (Horrors of the Black Museum), G.-B., Arthur Crabtree.
1959, Jack l’éventreur (Jack the the Ripper), G.-B., Robert S. Baker.
1959, L’impasse aux violences (The Flesh and the Fiends), G.-B., John Gilling.
1960, Psychose (Psycho), USA, A. Hitchcock.
1960, Le voyeur (Pepping Tom), G.-B., Michael Powell.
1960, Le cirque des horreurs (Circus of horrors), G.-B., Sydney Hayers.
1961, Les innocents (The Innocents), G.-B., Jack Clayton.
1961, Le moulin des supplices (Il mulino delle donne di pietra), It., Giorgio Ferroni.
1962, Landru, Fr., C. Chabrol.
1962, Paranoïaque (Paranoiac), G.-B., Freddie Francis.
1962, Les nerfs à vif (Cape Fear), USA, Jack Lee Thompson.
1962, Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? (Whatever Happened to Baby Jane ?), USA, Robert Aldrich.
1962, Un crime dans la tête (Mandchurian Candidate), USA, John Frankenheimer.
1962, La fille qui en savait trop (La ragazza che sapeva troppo), It, Mario Bava.
1963, L’Etrange histoire du juge Cordier (Diary of a Madman), USA, R. Le Borg.
1963, Maniac, G.-B., Michael Carreras.
1963, Sa majesté des mouches (Lord of the Flies), G.-B., Peter Brook.
1963, Dementia 13, USA, Francis Ford Coppola.
1963, Orgies sanglantes (Blood feast), USA, Herschell Gordon Lewis.
1964, La force des ténèbres (Night must fall), G.-B., Karel Reisz.
1964, Deux milles maniaques (2000 maniacs), USA, Herschell Gordon Lewis.
1964, Le tueur de Boston (The Strangler), USA, Burt Topper.
1964, Six femmes pour l’assassin (Sei Donne per l’assassino), It., Mario Bava.
1964, Docteur Folamour (Doctor Strangelove or How I learned to stop worrying and love the Bomb), USA, S. Kubrick.
1965, Répulsion (Repulsion), G.-B., Roman Polanski.
1965, La meurtrière diabolique (Strait jacket), USA, William Castle.
1965, L’obsédé (The Collector), USA, William Wyler.
1965, Sherlock Holmes contre Jack l’éventreur ( A Study in Terror), GB, James Hill.
1966, La chambre des horreurs (Chamber of Horrors), USA, Hy Averback.
1966, La nuit des généraux (The night of the generals), France-USA, Anatole Litvak.
1967, De sang froid (In Cold Blood), USA, Richard Brooks.
1967, Les Anges violés (Okasareta byakui), Japon, Koji Wakamatsu.
1968, L’étrangleur de Boston, (The Boston Strangler), USA, Richard Fleischer.
1968, Le grand silence (Il grande silenzio), It., Sergio Corbucci.
1969, Pourquoi monsieur R. est-il atteint de folie meurtrière ? (Warum laüft Herr R. Amok ?), All., Rainer Werner Fassbinder.
1969, Le boucher, Fr., Claude Chabrol.
1969, La chasse aux sorcières (Die Hexenjagd), Tch., Otakar Vavra.
1970, Les tueurs de la lune de miel (The Honeymoon Killers), USA, Leonard Kastle.
1971, Orange mécanique (A clockwork Orange), G.-B., S. Kubrick.
1971, Le chat a neuf queues (Il gato a nove coda), It., Mario Bava.
1971, L’étrangleur de Rillington Place (Ten Rillington Place), G.-B., Richard Fleischer.
1971, Semaine d’un assassin (Cannibal man), Espagne, Iloy de la Iglesia.
1972, Frenzy, G.-B., A. Hitchcock.
1972, Taxi driver, USA, Martin Scorsese.
1973, La tendresse des loups (Die Zärtlichkeit des Wölfe), RFA, Ulli Lommel.
1974, Massacre à la tronçonneuse (The Texas Chainsaw Massacre), USA, Tobe Hooper
1975, Folle à tuer, Fr., Yves Boisset.
1976, Le juge et l’assassin, Fr., B. Tavernier.
1977, La colline a des yeux (The Hills have Eyes), USA, Wes Craven.
1977, La saponificatrice (Gran Bollito), It., Mauro Bolognini.
1977, La machine, Fr., Paul Vecchiali.
1978, Violette Nozière, Fr., C. Chabrol.
1978, La nuit des masques (Halloween), USA, John Carpenter.
1978, Meurtres par décret (Murder by Decree), G-B., Bob Clark.
1979, Série noire, Fr., Alain Corneau.
1980, Terreur sur la ligne (When a Stranger calls), USA, Fred Walton.
1980, Shining, G.-B., S. Kubrick.
1980, Vendredi 13 (Friday the 13th), USA, Sean S. Cunningham.
1980, Fondu au noir (Fade to Black), USA, Vernon Zimmerman.
1981, Coup de torchon, Fr., B. Tavernier.
1981, Pulsions (Dressed to Kill), USA, Brian de Palma.
1982, Les fantômes du chapelier, Fr., C. Chabrol.
1984, Sang pour sang (Blood simple), USA, Joël Coen.
1985, Henry, portrait of a serial killer, USA, John Mac Naughton.
1988, Jack l’éventreur (Jack the Ripper), G.-B. USA, David Wicker.
1989, Docteur Petiot, Fr, C. Chabrol.
1990, Le silence des agneaux (The Silence of the Lambs), USA, Jonathan Demme.
1992, Basic Instinct, USA, Paul Verhoeven.
1994, Tueurs-nés (Natural Born Killers), USA, Oliver Stone.
1994, Le monstre (Il mostro), It., Roberto Benigni.
1994, La machine, Fr., François Dupeyron.
1995, Seven, USA, David Fincher.
1996, Capitaine Conan, Fr., B. Tavernier.
1997, Le collectionneur (Kiss the Girls), USA, Gary Fleder.
1997, Ugly, N. Zél., Scott Reynolds.
1999, Six pack, France, Alain Berberian.
2000, Scènes de crimes, Fr., Frédéric Schoendorfer.
2000, Les blessures assassines, Fr., Jean-Pierre Denis.
2000, Les rivières pourpres, Fr., Matthieu Kassovitz.
2001, Le pacte des loups, Fr., Christophe Ganz.
2001, Hannibal, USA, Ridley Scott.
2002, From Hell, USA, Albert et Allen Hugues.
2003, Memories of murder, Corée du Sud, Bong Joon-Ho.