Crime ou folie ? Le cas de Vacher l’éventreur (1894-1898)

Conférence gratuite
Lieu
Bibliothèque des littératures policières (BiLiPo)
48 rue Cardinal Lemoine 75005 Paris
Dates
Le samedi 2 février 2019 de 16h à 17h

Accès
Libre sur réservation

Éventreur de jeunes bergers, saccageant le corps de ses victimes, Vacher qui prétendait être le bras armé d’une volonté divine est le premier tueur en série français dont l’affaire fut fortement médiatisée. On s’interrogea à l’époque sur son état mental : ces crimes sadiques étaient-ils l’œuvre d’un fou délirant ? La question des mobiles du passage à l’acte de Vacher et celle de sa responsabilité pénale sont restées ouvertes jusqu’à nos jours. Retracer cette affaire est un moyen d’interroger l’évolution des rapports entre la folie et le crime. Comment l’odyssée criminelle de Vacher a-t-elle été traitée en son temps ? Aujourd’hui, comment serait jugé Vacher ? Et comment comprendre ces actes criminels qui défient la raison commune ?

En savoir plus

Séminaire de recherche 2018-2019 : Histoire de la justice et patrimoine judiciaire

séminaire Marc Renneville 2018-2019J’organise pour 2018-2019 quelques séances de séminaire portant deux axes de réflexion.

Le premier consiste à explorer des affaires criminelles dans leurs dimensions judiciaires, médiatiques et littéraires. On s’intéressera notamment à la fabrique de la conviction judiciaire à partir des éléments matériels produits par l’enquête. Pièces de procédure, sources policières et imprimés seront confrontés pour saisir le processus aboutissant à une décision de justice, que celle-ci soit consensuelle ou contestée par les lectures médiatiques ou littéraires. Une attention particulière sera portée aux sources et à leur interprétation.

Le deuxième axe questionne la notion de patrimoine judiciaire, son extension (patrimoine matériel, immatériel) et ses recoupements avec d’autres domaines (patrimoine scientifique, patrimoine numérique). Cette notion sera appréhendée par les savoirs, les pratiques et les mémoires des lieux de justice (de jugement et d’exécution des peines), par les sources de leur histoire, par les modalités de leur valorisation (accès public, dispositifs numériques) et les usages sociaux de ce patrimoine sombre.

Chaque séance permettra un temps d’échange sur les travaux des étudiants.

Horaire : Les séances se dérouleront le lundi de 14 à 16h aux dates suivantes : Lundi 5 novembre 2018, 26 novembre 2018, 14 janvier 2019, 11 mars, 1er avril et 13 mai.

Lieu : Maison des Sciences de l’Homme, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, salle B1-18

Programme indicatif 2018-2019 :

Lundi 5 novembre 2018, 26 novembre 2018 et 14 janvier 2019 : l’affaire Joseph Vacher (1896-1899)

Lundi 11 mars  2019 : La prison militaire du Cherche-Midi (intervenants : Cécilia Rouilly et Jacky Tronel)

Mardi 2 avril : Les complaintes criminelles sur l’affaire Vacher (colloque sur les Complaintes criminelles)

Lundi 13 mai 2019 : Les images dans l’affaire Vacher (avec Hervé Colombani, sous réserve)

Modalité d’accès : Ce séminaire est particulièrement destiné aux étudiants porteurs d’un projet de recherche. Il est ouvert à tout participant moyennant inscription préalable auprès de l’enseignant (marc.renneville[at]cnrs.fr). Une validation pédagogique est possible selon les cursus. Elle doit être déterminée au moment de l’inscription.

Gabriel Tarde. The « Swallow » of French Criminology

‘The Anthem Companion to Gabriel Tarde’ offers the best contemporary work on Gabriel Tarde, written by the best scholars currently working in this field. Original, authoritative and wide-ranging, the critical assessments of this volume will make it ideal for Tarde students and scholars alike.

‘Anthem Companions to Sociology’ offer authoritative and comprehensive assessments of major figures in the development of sociology from the last two centuries. Covering the major advancements in sociological thought, these companions offer critical evaluations of key figures in the American and European sociological tradition, and will provide students and scholars with both an in-depth assessment of the makers of sociology and chart their relevance to modern society.

Marc Renneville, « Gabriel Tarde: The ‘Swallow’ of French Criminology » in Robert Leroux (dir), The Anthem Companion to Gabriel Tarde, Anthem Press, mars 2018, pp. 103-108

Gabriel Tarde is better known nowadays for his sociological theories and for his opposition to Emile Durkheim (1858-1917), but Tarde was above all one of the first to criticize the born-criminal theory of Cesare Lombroso (1835-1909) and was the author of an original theory on the perpetration of crime and penal responsibility. Tarde published widely in the field of criminology : he wrote commentaries on criminal statistics, he was in at the birth of crowd psychology, he put forward criteria for ensuring correct sentencing and he developed an original theory of crime and punishment. Tarde was one of Lacasssagne’s main collaborators on the Criminal Anthropology Records and he participated in numerous conventions on anthropology, sociology and penitentiary science. Although celebrated in his lifetime, Tarde’s reputation did not endure. One reason for this can be found in his writings : his books were in effect compilations of articles from which it was hard to distinguish a clear doctrine. Tarde was recognised as an erudite practicioner, but he was isolated and did not gain a wide following.

Read the complete article (pre-published version) on HAL-SHS